//Figure humaine

Figure humaine

Par Bureau de Stella Maris| 2018-06-25T17:07:33+00:00 12 mars 2016|Concert|Pas de commentaires

La cantate à double-chœur Figure humaine, écrite aux heures sombres de la guerre sur des textes de Paul Eluard, était considérée par Poulenc comme son chef-d’œuvre le plus achevé.

Ecrite pour un double chœur a capella totalisant à certains moments plus de quinze voix, elle constitue un monument d’interprétation assez redoutable, ce qui explique la rareté de son inscription au répertoire de chœurs non professionnels.

On y retrouvera néanmoins tout le charme de la musique de Poulenc : génie mélodique, art du contraste et surtout mise en « lumière sonore » du support poétique, le tout porté à son plus haut degré d’expressivité.

Autour de cet incontournable de la musique chorale française du XXème siècle, Stella-Maris propose deux autres fresques musicales majeures venant illustrer, chacune à sa manière, la question du devenir d’une humanité en proie à l’angoisse existentielle.

Avec le Meren Virsi, hymne à la mer composé par le Finlandais Kuula au tout début du siècle, la consolation semble pouvoir venir de la nature. Pour Rainer Maria Rilke, c’est plutôt la musique primordiale de la Création qui guérit de la peur du vide dans La première Elégie. Un poème extraordinaire dont s’est emparé, à l’autre extrémité du siècle, un autre Finlandais, le grand Rautavaara disparu l’an dernier.

Cette exceptionnelle confrontation de chefs d’œuvres sera agrémentée du cycle plus léger des douces Six chansons de Paul Hindemith sur des textes de Rilke, mais en français cette fois.

Une grande soirée d’hommage à l’art poétique en polyphonie pour comprendre les interrogations d’un siècle tourmenté.

Dimanche 19 mars 2017 à 17h
Temple des Batignolles, 44 boulevard des Batignolles, Paris 17ème

Mardi 28 mars 2017 à 20h30
Chapelle du Bon Conseil, 6 rue Albert de Lapparent, Paris 7ème

Tarifs:
Prévente – 15€ (tarif réduit: 10€)
Sur place – 20€ (tarif réduit: 15€)
t.r. : étudiants, chômeurs
Réservation en ligne et page Facebook du concert

Laisser un commentaire